wizi 13 mars 2008 21:58

Vous finissez votre article par toutes les dernières taxes nouvellement inventées avec des noms "sympathiques" pour les faire accepter plus facilement (ce qui est vrai, on se rapproche de la novlangue de Georges Orwell...)

Cependant, vous insinuez subjectivement que toutes ces nouvelles taxes ne servent qu’a payer des agents de l’état, ce qui est en grande partie faux.

De plus, vous donnez le chiffre de 2300 fonctionnaires en moins, alors que c’est 23000 !!! Simple erreur, ou une façon de minimiser ce fait ?

Tout les agents de l’état ne sont pas des féniants inutiles (c’est vrai qu’il y a environ 5-10%), personnellement, j’assure des prestations d’audits/consulting dans des entreprises privées (la moitié à l’etranger, et sur un marché ouvert à la concurrence) et je rapporte 3 fois mon salaire brut par mois...

Par ailleurs, pour certains domaines qui sont donner au privé, c’est finalement le consommateur qui payent plus cher (distribution de l’eau, chemin de fer en angleterre...Pour nourrir des actionnaires)

donc diminuer progressivement le nombre de fonctionnaires, c’est normal (gains de productivité par l’informatique, élévation du niveau d’étude...), faire une réorganisation fonctionnelle et efficace, oui (mais pas n’importe comment, sans reflexion et tout azimut comme essaye de faire le gouvernement actuel)

Quitte a faire des économies, il faudrait aussi lorgner du côté de nos députés, ministres, qui ont des statuts ultra-privilègiés

La France a les services d’état parmi ceux qui présentent la plus haute qualité dans le monde (j’ai jamais trop vu plus efficace ailleurs...), ça coûte assez cher, oui, mais arrêter de faire croire que les fonctionnaires sont résponsables de tous les maux de la terre


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe