caramico 7 mars 2008 16:46

je pourrais tout aussi caricaturer en parlant de la génération de mai 68 comme de celle qui s’est fait tout le temps emmerder : Au départ par ses parents (que le droit de se taire, et encore... !)

On avait qu’une idée, se tailler de la maison.

On a fait le contraire avec nos gosses, on les a bien gatés, et ils ne nous lâchent plus.

Et pour finir, on héritera de nos vieux quand ils seront impotents.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe