moebius 7 mars 2008 23:50

Un contrôle accru de la dimension privé de l’individu par l’état ? mais nous sommes bien dans la continuité de 68 et nous n’avons pas fini d’hériter..c’est un point de vu... et pour faire vite ; c’est pas le général De Gaulle qui se serait mélé de notre sexualité, de notre taux d’alcoolémie et de votre embonpint...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe