ZEN ZEN 21 mars 2008 14:08

Pour ne pas mettre la charrue avant les boeufs et ne pas gloser à l’infini sur des textes dont l’interprétation est souvent hasardeuse, surtout si on a le nez dans le guidon, sans réelle méthode historique, il serait bon de se poser la question fondamentale, qui nous amène à une autre lecture des textes :

"Jésus a-t-il existé ?" Prosper Alfaric


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe