Zalka Zalka 16 avril 2008 13:52

"Mais s’il suffit de se rouler dans les lieux communs pourquoi faire des enquêtes sur 22000 personnes et payer du personnel inutile pour traiter les résultats ? "

Il semble que vous n’ayez absolument rien compris aux principes de ces études. C’est précisément pour déterminer si un opinion répandu est un lieu commun ou une vérité que l’on a besoin de faire ces études. Il s’agit de déterminer si la manière dont les choses sont ressenties est juste ou non.

Par exemple, un étron d’extrème droite va voir les immigrés systématiquement comme des voleurs/assassins/délinquants/violeurs (etc... complètez avec ce que vous voulez). Si son entourage a la même vision (ce qui est très probable), il aura beau jeu de dire que "tout les français en ont marre", que "ca va bientôt péter" et en sera totalement convaincu. De mon côté, je n’ai jamais eu de problème avec des racistes (quasiment), je n’ai pas de relations conflictuels avec mes compatriotes "gaulois". J’aurais donc tendance à dire que les français supportent totalement bien la situation (ce que je ne fais pas car j’ai conscience de la différence entre mon ressenti et la réalité). C’est là que l’étude intervient et peut donner une réponse.

Ce qui est vrai pour le cas que j’expose est vrai pour le cas dont vous parlez. La santé dépend de nombreux paramètres et le niveau de vie et de richesse en est un, c’est prouvé statistiquement. Cela ne change pas qu’il y ai d’autres paramètres, comme le pays en question, le climat, l’alimentation traditionnelle, la religion dans la mesure ou elle influe sur certaines pratiques courantes, etc...

Maintenant, je vous reprocherais deux choses : la fixation sur l’islam. Je ne crois pas qu’on puisse accuser un libertarien comme vous d’islamophobie ou de racisme, néanmoins je trouve cela dommage car vous allez vous attirez les félicitations éhontés des étrons d’extrèmes droite cités plus haut ainsi que les hurlements d’un autre type d’étrons (vert cette fois) qui hurlent à l’islamophobie dès qu’on ne chante pas les louanges du prophètes. La seconde, c’est que j’ai tendance à croire que ce qui soutient votre article, c’est votre haine des fonctionnaires. Par définition, pour vous le libertarien, un fonctionnaire ne sert à rien et ne peut donc produire quoique ce soit de juste. Par conséquent l’étude est fausse puisqu’elle est faite par des fonctionnaires. Cela tombe bien puisque selon vous, le lien richesse/santé n’est qu’un lieu commun pour cocos attardés.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe