Ben Ouar y Villón Brisefer 21 avril 2008 11:56

 Bien sûr.... et on donne le Prix Nobel de la Paix à un monstre sanguinaire... et toutes ces personnes qui sont adeptes de la philsophie bouddhiste de par le monde sont des êtres cruels et sanguinaires qui poursuivent des objectifs criminels.

Ces amateurs de chair fraîche comme vous dites, même pas armés lorsque les chinois les ont envahis, se sont laissés humilier et tuer par conformité aux principes du dharma. Curieux pour des sacrificateurs, ne trouvez-vous pas ?

Pourquoi participez-vous à la pollution mentale du monde, monsieur le savant ? Avez-vous jamais lu une seule ligne du Dalaï-Lama avant de proférer des accusations aussi graves ? Vous êtes chinois, vous êtes libre ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe