alberto alberto 22 avril 2008 13:21

BD : cependant, je dois reconnaître,Monsieur le Président que tout n’est pas négatif dans ce début de quinquennat, vous avez tout de même réussi à introduire (même si ce terme est un peut excessif !) les OGM dans le paysage agricole français.

NS : Oui, Bernard Dugué,  merci de l’avoir noté. Ces cons de français qui  ne connaissent rien en biologie, et de toute façon râlent tout le temps pour un oui ou pour un non, s’opposaient dans une transe quasi religieuse à ce décisif progrès scientifique pour l’avenir de la Planète. Bien sûr, des incertitudes planent encore sur l’inocuité de ces plantes sur la santé humaine, et leur dissémination sur les variétés originelles pourraient menacer les équilibres naturels, mais cette vérole de NKM qui n’arrêtait pas de m’emmerder avec ça, je l’ai renvoyé à ses travaux de coutures et j’ai enfin pu imposer un vote favorable dans les deux assemblées ! Entre nous, Bernard Dugué : y a tellement de pognon (c’est comme ça qu’on appelle le blé OGM !) à se faire avec. Demandez aux députés et sénateurs qui ont voté s’ils n’étaient pas contents de leur petite enveloppe ! Et puis s’il y a des problèmes sanitaires, on fera comme dab : pas de responsables, pas de coupables, les gens sont tellement amnésiques…   

Amusant cet interview fictif  : bien à vous. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe