Antenor Antenor 22 avril 2008 21:01

@ Méric de Saint-Cyr

Je connais mal la mythologie hindoue mais il y a clairement une filiation symbolique de Jésus avec Horus et Apollon, fils prodigues et dieux vengeurs.

L’image que nous donne Emile Mourey de Jésus rappelle beaucoup Apollon et Athéna dans l’IIiade qui symbolisent l’esprit combattant lycien et achéen .

Hérakles est probablement l’incarnation des explorations phéniciennes de la fin de l’Age du Bronze.

Les cyclopes évoquent sûrement les civilisations nouragiques et torréennes des îles de Méditerranée Occidentale.

La déesse primordiale Gaîa/Cybèle était vénérée au Mont Ida de Troade, sa fille Rhéa a caché Zeus au Mont Ida de Crête où il a passé son enfance. Or il est troublant de constater que sur le plan archéologique, cette île a subi vers -3000 une très forte influence (colonisation ?) en provenance du nord-ouest anatolien...

Quelques siècles plus tard, vers-2400, l’Egée est balayée par une vague de destruction majeure, chronologiquement cela collerait très bien avec le déluge de Deucalion.

Enfin, l’écriture apparaît en Crète sous forme de hiéroglyphes vers -2100, là encore cela colle très bien avec la légende d’Europe et Cadmos.

Les mythes ont servi à immortaliser de manière fabuleuse des évènements historiques majeurs, tellement grands que si on garde le nez collé dessus, on n’arrive pas à les saisir dans leur globalité.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe