ronchonaire 15 mai 2008 15:08

C’est dommage, votre article est passé complètement à côté de la principale politique protectionniste européenne : la PAC.

Louons d’ailleurs les conséquences très positives de cette politique :

 - chez nous : sur-exploitation et pollution des sols et des eaux ; multiples problèmes sanitaires (vache folle, poulet aux hormones, etc.) ; maintien de prix des produits alimentaires plus élevés que si on importait ces produits ; 1/4 du budget européen englouti par quelques millions de foyers (rappel : il n’y a que 300.000 agriculteurs en France, qui reçoivent plus d’aides financières à eux seuls que tout le reste de la population).

 - ailleurs : liquidation pure et simple des activités agricoles dans de nombreux pays qui n’avaient pas les moyens de lutter avec nos produits archi-subventionnés et qui se sont tournés vers les rares produits qui ne peuvent être cultivés chez nous (café, cacao, coton) ; invasion de ces mêmes pays par les produits européens, pas forcément adaptés au mode d’alimentation locale. Pour info, nous vendons du lait en poudre soluble dans l’eau à des pays qui n’ont pas d’eau potable ; voilà ce qui s’appelle une politique mûrement réfléchie !

Merci les protectionnistes et encore bravo ! La prochaine fois que vous avez une idée aussi lumineuse, faites-nous plaisir : allez plutôt vous faire une belote au bistrot du coin.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe