Cug Cug 29 mai 2008 12:23

 Il semble en effet qu’une partie de l’électorat de droite se délitte fasse à la sarkosite aigue que traverse le pays.

 Je pense que la paupérisation de la classe moyenne ouvre les yeux des électeurs de droite qui on crue aux sirènes du libéralisme.

 Le gaulisme se rappelle à eux.

 D’ou d’ailleurs le virage (en attendant le suivant) gauliste de Sarko.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe