Forest Ent Forest Ent 9 juin 2008 11:03

Votre article relève surtout du procés d’intention.

Une promesse claire, simple et précise trahie, ce n’est plus de l’intention, c’est des faits.

On peut également y voir une nationalisation rampante du groupe Suez.

Avec 2/3 d’actions publiques ?

Rappelons que l’Etat conservera au minimum 35 % de ce nouvel ensemble, et que rien ne pourra se décider au conseil d’administration sans l’accord de ses représentants.

Faux. Une minorité de blocage n’est pas un contrôle. Ca ne permet pas de fixer la politique tarifaire, qui est le seul sujet qui compte ici.

Albert Frère que l’on a pour habitude de présenter comme le loup-garou ne détiendra de ce nouvel ensemble que 5 à 8 %. Le total de ses participations et de celles des autres actionnaires que vous citez représentera au maximum de 15 à 20 %, le deuxième actionnaire de l’ensemble restant le public...

Exact. Je n’ai cité que les principaux. Ce n’est pas plus joli derrière. Il y a la BNP, également actionnaire de Pargesa et PowerCorp, puis le Crédit Agricole, dont le patron est un ancien homme politique UMP. Etc ...

C’est seulement si la part de l’Etat devait descendre en dessous de la minorité de blocage qu’il faudrait s’inquiéter.

Vous voyez ça dans combien de temps ? smiley

Et vous voyez les tarifs à combien en 2011 ? smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe