Niamastrachno Niamastrachno 9 juin 2008 12:19

Ce que j’adore avec cette notion du progrès par la libéralisation des marchés, c’est financer par le publique la création d’entreprises publiques majeures, pour les revendre sans contrepartie financière au publique (enfin... sans... contre quasiment rien) au privé.

C’est une démarche grossière et purement déficitaire, pour l’état, car pour le privé, lui ça fait belle lurette que le gouvernement se charge de niveler le terrain vers le haut (évolution du prix du gaz ICI). Où l’on se rappelle que le gouvernement s’est quand même bien foutu de notre gueule et pas seulement Sarko, +4% en janvier, +5,5% en avril, +1.5% en juillet... faites une histogramme si vous voulez passer une sale journée...

Et puis, pour répondre de loin à Snoop, qui n’a pas l’air de trop s’inquiéter de la vente d’une partie du capitale, il faut peut-être juste rappeler que l’état reste majoritaire à 35% mais que les quelques 65% restants () sont a hundred purcent purely privated, 65% qui peuvent bouger dans tous les sens, moi ça ne ma laisse pas de marbre.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe