Marsupilami Marsupilami 3 juillet 2008 14:38

 @ L’auteur

Excellente réflexion. Et les récentes élections au Bouthan sont un très bon exemple : le roi voulait instaurer la démocratie, et son peuple, ignorant dans sa très grande majorité à peu près tout de ce que c’est que la politique, a bien voulu faire ce que lui demandait son roi, et est donc aller voter pour des partis sans grandes différences de programme, juste pour faire plaisir au roi qu’il aime bien.

Ceux qui s’en prennent aux élites au nom du peuple souverain et de la démocratie participative se foutent de la gueule du monde. Il y a autant de médiocrité citoyenne à la base qu’au sommet, sinon plus. La démocratie d’opinion est-elle encore de la démocratie ?

Et comme tu le rappelles en préambule, la politique en soi n’a rien à voir avec la morale. Comme l’écrivait Aristote : il est "possible d’être un bon citoyen sans posséder la vertu qui nous rend homme de bien"

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe