Gazi BORAT 23 juillet 2008 16:58

@ Vilain petit canard

  • "Le passé qui ne passe pas"

Vous n’avez jamais eu la curiosité de lire la presse étrangère et notamment les débats parlementaires qui se déroulent hors de nos frontières ?

La mémoire du second conflit mondial y reste pourtant bien présente.

A la Knesset, où l’on se traite fréquemment de "nazi" et où "Yudenrat" en référence aux notabilités juives qui dirigèrent les ghettos de Pologne, dressant les listes de déportés pour l’administration du Reich, est une injure courante qui renvoie à notre franco-français "collabo".

Le monde politique allemand est ultra sensible à tout ce qui pourrait rappeler, de près ou de loin, la période hitlérienne, témoins ces débats sur l’engagement de la Bundeswehr dans les Balkans. Les qualificatifs que s’adressent les parlementaires teutons font souvent appel aux termes "nazi" ou "völkische" (équivalent de raciste, vocable fort usité entre 1933 et 1945).

Briely67 (bonjour à lui) rappela il y a peu l’usage du terme  "Kapo" dans le voisinage de Berlusconi..

En Norvège,  se voir qualifier au parlement de "Quisling" (le "collabo" local) est fort courant.

Ce qui est particulier par contre, en France, est le fait que ceux qui préfèrent vouer ce passé gênant aux oubliettes, sont les premiers à revisiter l’Histoire et à nous ressortir de la naphtaline la garandeur de l’Oeuvre Coloniale, voire même des personnages ou des valeurs bien plus anciennes, quitte à nous réciter les meilleurs morceaux du Lavisse consacré à l’oeuvre des Rois de France.

gAZi bORat

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe