Claude Simon Tzecoatl 12 septembre 2008 15:01

L’objectif est de rétablir la compétitivité de nos entreprises.

Un moyen : déclarons la monnaie européenne permanente (et donc sans intérêts, comme pendant les 30 glorieuses), les frais de production des entreprises de l’eurozone se réduisent dès lors de 25 à 40%, et nous pouvons contrecarrer le dumping social par un dumping monétaire sain.

Avec 25%-40% de frais en moins, il est évident que moults projets jusqu’ici non-rentables le deviendront.

C’est de plus une mesure anti-inflationniste (l’intérêt générant de l’inflation) qui nous prédisposerait à un alignement rapide avec les coûts chinois (victimes d’une forte inflation).

Plus facile à dire qu’à faire.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe