Halman Halman 20 septembre 2008 11:04

C’est bien la méthode que je trouve franchement "légère" pour écrire un article sur un tel sujet.

Je préfère tirer mes infos directement de militaires eux mêmes et de la presse professionnelle et de livres spécialisés.

Et c’est toujours bien plus complexe et précis que tout ce que l’on trouve sur le net dont on ne sait jamais vraiment la source et la fiabilité, ni la motivation.

De toute manière à quoi bon tout cela, puisqu’en cas de déclanchement nucléaire tous les sites militaires et les grandes villes occidentales seront réduites en cendres et les sols pétrifiés sur des centaines de km avant que quiconque ai vu quoi que ce soit arriver.

Même aujourd’hui après les accords SALT.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe