Bobby Bobby 19 septembre 2008 22:00

Bonsoir,

Merci pour cet article !.. et pour les commentaires !

Le problème invoqué du traitement des déchets est bien plus ample qu’il n’y paraît !

Il faudrait y ajouter de manière urgente :

- les techniques de suremballage (marketing)

- la manière de surconsommer (sociologie politique)


Aborder effectivement le traitement sur des bases solides ! J’ai rencontré incidemment plusieurs membres du personnel d’une centrale d’incinération de ma région, tous paraissaient enchantés du travail qu’ils effectuaient, de l’ambiance dans laquelle ils pouvaient le réaliser et des normes dont ils étaient tous conscients du degré (facile) atteint (seulement 10% des quotas de pollution admise par les réglementations en vigueur) !... au point qu’une nouvelle centrale est en construction juste à côté de celle-ci et que les prévisions en termes de rentabilité et de production d’énergie seront encore amélioré nottablement.

Ce beau tableau me fait immédiatement penser que les normes sont peut être fort larges ? Je n’ai pas reçu, jusqua présent d’avis des spécialistes de Green Peace ou autres que j’aurais bien aimé pouvoir mettre en balance afin d’apporter un point de vue contradictoire...

Le problème de la pollution de Naples n’aborde pas celui important également dû à la sur-culture de la tomate qui produit un véritable désastre écologique d’une grande partie de la partie Sud de la baie au moment des récoltes !

... de quoi faire rougir le Vésuve à plus d’un titre !

Bien cordialement


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe