Tyner 21 octobre 2008 13:29

puis-je aussi vous expliquer, zen, qu’aujourd’hui encore on lit sur les montagnes s’il va neiger ou pas ?

Quel rapport entre climatologie locale et "énergies vitales" ou "cosmiques" ?

Aujourd’hui encore dans toutes nos campagnes on préfère planter à lune descendante pour favoriser les racines par la descente de la sève plutôt qu’à sa montée parce qu’ainsi la plante va se fortifier, avant de reprendre une nouvelle croissance à lune montante.

Vous allez souvent parler à des agriculteurs "dans toutes nos campagnes" ?! ?

Vous avez dû croiser ceux qui clouent encore des chevêches à la porte de leur grange... et accusent ensuite la voisine "pas nette" des proliférations de mulots.

Il n’y a que vous pour croire que l’effet gravitationnel de la lune montante et différent de celui de la lune descendante... L’immense majorité des agriculteurs a plus de bon sens et de culture que vous.

Des récoltes entières peuvent ainsi être perdues si lepaysan ne tient pas compte du ciel, que croyez-vous.
A ça c’est sûr : il démarrera les semis avant qu’une semaine de pluie annoncée ne lui empêche d’entrer au champs avec son tracteur en tant voulu. (Peu importe la lune...)


Non, nous ne sommes pas plus malins qu’avant,
Si : on a compris que massacrer les rapaces n’était pas un bon plan en termes strictement agricoles.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe