maxim maxim 16 octobre 2008 19:32

les préceptes de Steiner ...

qui croyait à la réincarnation comme les Théosophes ,mais par l’intermédiaire d’un corps astral devenant perceptible pour les clairvoyants à mesure qu’il se structure en six sens organiques avec l’amélioration de l’âme ...

donc cette âme devrait se rechercher durant le cours de la vie par le respect systématique de préceptes semblables à ceux des nouveaux Théosophes ....

voici ces fameux préceptes :

> tous les efforts intellectuels du disciple doivent tendre à se représenter exactement la réalité extérieure et à chasser toute figuration inexacte ..

> il ( le disciple )ne doit jamais prendre une décision après réflexion sur des arguments sérieux ,même à propos des questions les plus minimes ....

> il ne lui faut jamais prononcer de paroles à la légère ,attachant au contraire ses soins à ne parler ni trop ni trop peu ( alors là pour trouver le juste milieu !.....)

> il doit poser en principe d’éviter tout ce qui risquerait de troubler autrui ou de dégrader son entourage ....

> il lui faut fuir pareillement la précipitation et l’indolence pour garder en toutes ses actions le juste milieu ....( comme Bayrou ! )

> il ne doit pas d’avantage tenter de réaliser ce qui excéderait ses possibilités que négliger rien que celles-ci lui permettraient d’accomplir..... ( comme Royal ! )

il faut que tout ce à quoi il assiste dans sa vie lui devienne une occasion d’acquerir une expérience très sérieuse .....( ne pas pisser contre le vent par exemple ! )

> il doit sans cesse rentrer en lui même et réfléchir en silence ,définir et examiner les principes qui dominent sa vie ,passer ses connaissances et ses responsabilités en revue de façon à méditer sur le but de son existence .......

je vous passe tous les autes délires ,ah si j’oublais ,il était en phase avec l’enseignement bouddhiste pour harmoniser l’homme avec l’invisible à travers une illumination qu’il appelait " eurythmie " reconnaissant d’authentiques réconciliation avec la divinité que par l’intercession du Christ et rejetait à fond les hérésies dans lesquelles sombraient Annie Besant et Krishnamurti ....

sa seconde épouse Marie de Sivers enseignait" l’eurythmie,musique pour les yeux "pour soit disant reéduquer les handicapés ,le corps reproduisant des mouvements vocaux selon une idée de Goethe .....


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe