Emile Red Emile Red 16 octobre 2008 12:56

Il ne connaît de l’anarchie que ce que lui ont raconté les feuilletons d’enfant, la bande à Bonnot et Sacco et Vanzetti.
Si on a le malheur de lui donner le sous-titre de "communisme libertaire", il sort les canons.

Les libéraux sont du genre à regarder Dallas et Robin des bois en toute condescendance romantique, exit le message ; l’imagination pauvre des ménagères de 60 ans lisant Nietzsche un mot sur deux, épiçant la sauce de vérités qu’on leur tend.

Le libéralisme est un galimatia inaudible, une recette de petits comptables aspirant aux grandes fadaises dont ils sont exclus, c’est l’histoire de l’âne et de la carotte.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe