Gilles Gilles 3 novembre 2008 16:05

Bois Guibert

"leur haine de Berlusconi et cet amour des immigrés exotiques qui leur a aliéné des pans entiers de la classe ouvrière"

Même pas, leur ’leader" de gauche, Veltroni, s’en était pris violement aux roms et au "péril roumain". Comme quoi les démagogues n’ont aucune honte à boire la lie de l’extrême droite. Et en Italie, dorénavant, sans être primaire, impossible d’être élu !

Ceci dit, Berlu a un effet de beaux jours devant lui. Elu,trois fois, et assez bien malgré une gestion économique merdique et dilletante, un populisme et un affairisme décomplexé, les italiens savent pour qui ils ont voté et en ont redemandé. Je leur souhaite bonne chance : que les meilleurs émigrent chez nous, on a besoin de cerveaux et on leur envoie les Bois Guibert qui nul doute, s’éclatera avec ces potes fasco à fracasser des crânes de nègres


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe