phiconvers phiconvers 20 janvier 2009 23:03

A l’auteur, je serais ravi de la confirmation de cette info qui, si j’en crois les commentaires, mérite d’être confirmée. A souveraineté, souveraineté et demi. Le Brésil a pris une (mauvaise) décision, qu’il n’aille pas se plaindre de la réponse souveraine de l’Italie.

Comme je l’ai dit sur d’autres fils, la complaisance des autorités brésiliennes pour Battisti atteste de ce que le parti des travailleurs n’a pas encore su rompre avec ses accointances historiques avec l’extrême gauche la plus ignoble et criminelle, qu’elle soit italienne ou colombienne et terroriste.

En outre, malgré ses presque 200 M. d’habitants et ses millions d’hectares de soja gangnés sur la forêt amazonienne, le Brésil reste une puissance relative, son impact sur la scène internationale tenant plus à la lâcheté des véritables grandes puissances et à la vacance de leadership international qu’à l’analyse objective de ce qu’est le Brésil en ce début 2009.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe