Fergus fergus 27 janvier 2009 09:21

Oui, Abdelkader, c’est hélas un constat terrible : la gauche, en singeant la droite, a fait le lit du libéralisme et préparé l’arrivée d’un aventurier bonapartiste sans scrupules. Il est grand temps qu’elle se ressaisisse en retrouvant ses valeurs traditionnelles tournées vers la défense du prolétariat.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe