mcm 29 janvier 2009 14:52

@Docdory,

Encore une belle rigolade contre le ridicule des sectes, l’humour est bien le plus puissant argument pour contrer les idioties sectaires, je me réjouis que l’auteur ai songé à critiquer le mormonisme, une secte dont les ressemblances aves l’islam sont étonnantes :

Toutes deux décrivent la récompense céleste est sexuelle et physique, et non pas incorporelle et spirituelle.
Toutes deux sont des sectes du "dernier prophète", Islam - Mohammed, et Mormonisme (LDS) - Joseph Smith.
Toutes deux sont produit d’un seul prophète auquel un ange aurait parlé. Islam l’ange Gbariel et Mormonisme l’ange Moroni.
Toutes deux sont prophètes critiquent les sectes judéo-chrétiennes venues avant eux sur le terrain. l’une en 700 l’autre en 1800.
Toutes deux affirment ainsi être la véritable représentation de l’enseignement des sectes judéo-chrétiennes, et les accusent d’avoir falsifié sciemment la vraie doctrine.
Toutes deux ont abondament plagié les écrits antérieurs des sectes judéo-chrétiennes.
Toutes deux proposent une doctrine correctrice irréfutable, puisque sans témoin dictée par un ange au prophète.
Toutes deux sont des systèmes juridiques strictes.
Toutes deux sont des systèmes politiques strictes.
Toutes deux croient et suivent une idéologie de revanche sur le secte judéo-chrétienne.
Toutes deux admettent la légitimité du mensonge et du meurtre pour faire avancer leur cause.
Toutes deux nient que les femmes possèdent la capacité d’autonomie.
Toutes deux autorisent la polygamie.
Toutes deux prophétisent à leurs ouailles une victoire finale où le monde se convertira à leur secte.

Comme quoi fonder une secte c’est assez simple, il convient non pas de soulager ses ouailles de leurs bas instincts, mais plus facilement de faire avaliser les bas-instincts de ses ouiailles par un tampon divin.

Pour le tampon divin, le secret de fabrication est si profond, que pas un témoin humain, hormis le prophète-messager, bien sûr, n’est admis pendant la mystérieuse élaboration.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe