JONAS JONAS 14 février 2009 22:44

@ L’Auteur :

Vous avez pratiquement tout FAUX ! Votre logo en tête d’article aurait dû vous faire réfléchir…. !

Que vous soyez de Droite ou de Gauche, vous êtes de Gauche sans l’ombre d’un doute, dans la conclusion de ce troisième volet, vous en arrivez à remettre en question, subtilement, les résultats d’élections démocratiques !

Le Président Sarkozy n’est pas sans ignorer qu’en terme de représentativité les calculettes indiquent qu’à cette époque-là les 18 983 138 d’électeurs qui se sont exprimés en sa faveur représentent 29,7% seulement des 65 073 482 habitants que compte la France et que la voix et les intérêts des autres 70% de français doivent aussi entendues et préservés ".

Mais, mon cher Monsieur, l’indivision de la République a été remise en question par Mitterrand avec le traité de Maastricht, l’abolition des frontières est une division, nous partageons notre pays avec 26 autres provinces, et ce n’est pas fini.

Il n’y a plus de Président en France, depuis la signature du traité de Lisbonne, nous avons un GOUVERNEUR !

La Constitution Européenne dans de nombreux domaine, rend la nôtre obsolète !

Notre Liberté est toute relative, nous ne la maîtrisons plus.

J’ajouterais sans complexe, que sans argent, le citoyen se rapproche des manants du Moyen Âge… !

Légalité est une nébuleuse spirale, définir pourquoi demanderaient des pages de textes explicatifs. Sur la base de l’intelligence et du savoir, sauf nivellement par la base, et nier l’élite, l’égalité a déjà du plomb dans l’aile.

La Fraternité ! Elle n’existe pas sans patriotisme, autant dire qu’elle est aujourd’hui une vue de l’esprit !

Reste les fameux Droits de l’Homme…. !

Les Droits de l’Homme, se résument en une phrase qui date de plus de 2 000 ans :

 " Ne fais pas autres, ce que tu ne voudrais pas qu’ils te fassent… ! "

 La démagogie des articles qui définissent la déclaration des " Droits de l’Homme " est propice à faire des hommes des " dieux ".

Nous ne sommes que des prédateurs et de plus au sommet de la pyramide, comment pourrions-nous prétendre être des " dieux ! ? ".

La banale FAIM ! La vraie ! Celle que connaît encore malheureusement plus d’un milliard d’hommes, justifie tous les droits ! Et en particulier celui de se moquer éperdument de ces fameux Droits, qui sont une invention humaine et qui usurpent et ignore la réalité de la condition humaine.

Votre impuissance à palier les besoins dans ce domaine basique, fait que c’est fameux Droits, sont vides de sens et ne représentent que prétention, vanité et orgueil.

En conclusions :

Nous venons au monde nu ! Nous retournons rapidement au monde en poussière.

L’égalité est là ! Dans la mort.

Bonne nuit.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe