frédéric lyon 9 avril 2009 12:10

Il est vachement bien ce nartic qui nous rappelle opportunément que la révolution est pour demain-matin huit heures moins le quart, dernier carat.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe