Senatus populusque (Courouve) Courouve 8 septembre 2009 19:10
On apprend sur le site du CFIF (http://www.crif.org ) que la Fédération Euro-Arménienne, le Centre Communautaire Laïc Juif et IBUKA-France co-organisent une conférence sur le négationnisme qui se tiendra au Parlement européen, à Bruxelles, le mardi 6 octobre prochain à partir de 9h30.
 
Selon le CRIF, « cette conférence vient en prévision de la future interdiction paneuropéenne du négationnisme : cette décision doit être transposée dans les législations des 27 Etats membres avant la fin 2010. La conférence intitulée « Négationnisme et Démocratie en Europe » est placée sous le patronage du député européen Elmar Brok (Conservateur allemand) et vise à expliquer aux responsables politiques de l’Union européenne en quoi le négationnisme constitue une perversion de la liberté d’expression et une menace pour les fondements des sociétés démocratiques. Des responsables politiques, des juristes, des historiens et des chercheurs en sciences sociales – grandes figures de la lutte contre le négationnisme – présenteront de manière comparée les points communs entre les négationnismes des différents génocides. Ils viseront à convaincre les leaders européens de la nécessité d’étendre les dispositions pénales à l’encontre de l’ensemble des cas de négationnisme avéré comme le permet la décision européenne. »

Ainsi, au lieu de choisir la pédagogie et le travail historique, les lobbies poussent l’Union européenne à s’enfoncer dans la voie pénible du dogme historique et de la police de la pensée. Ces gens-là n’ont visiblement tiré aucune leçon de l’histoire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe