souklaye 18 avril 2009 22:22

le club Otan


Tout est une affaire de cycle électoral, d’amnésie collective et de timing économique.

Les antagonismes d’hier produisent les addictions de demain car elles ne sont que les parties visibles de l’interdépendance structurelle et géographique des peuples sédentarisés.

Depuis que les idées incarnent les hommes, et plus l’inverse, les symboles monopolisent le temps des négociations, tout en rendant mimétiques les extrêmes supposés.

Le monde est une construction sociale à géométrie variable et à durée déterminée où le moyen terme articule l’appareil idéologique des expansionnistes autarciques.

La suite ici :

http://souklaye.wordpress.com/2009/03/11/le-club-des-hommes-sandwichs/


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe