Deneb Deneb 11 mai 2009 10:55

Je prefère 100 fois être espionné par Google, qui scrutte mes habitudes pour mettre au point ses stratégies commérciales, qui ne se cache pas de vouloir tirer profit matériel de la conaissance et du savoir, que d’etre espionné par l’Etat qui essaie fallacieusement de me faire croire qu’elle le fait pour protéger la culture, alors qu’en réalité elle le fait pour des raison bien plus obscures que Google.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe