docdory docdory 15 mai 2009 17:31

@ Masuyer 


Si je critique une partie des idées exprimées par l’auteur , qui sont clairement réactionnaires pour certaines d’entre elles , je précise bien que le fond du roman ( l’idée d’une prise de pouvoir par l’islam dans l’Europe du futur ) est une idée qui mérite discussion, car elle est loin d’être aussi absurde qu’il n’y paraît . Souhaiteriez vous qu’un tabou soit imposé sur ce genre de débats ?

Pour avoir eu vingt ans dans les années 70 , je peux t’assurer ( mais c’est une époque que tu n’as probablement pas connue ) que la liberté d’expression ( et la liberté en général ) était sans commune mesure avec celle qui règne actuellement en France.

Il n’y avait pratiquement aucune loi restrictive de la liberté d’expression, et il ne serait venu à l’idée de personne de faire des procès pour blasphème sous le prétexte fallacieux de procès anti-raciste .

Les voiles islamiques ne se voyaient que sur quelques voyageuses , ou quelques femmes de plus de 60 ans , et étaient exceptionnellement vus .

On ne peut être qu’inquiet de l’évolution liberticide du Canada ( avec sa catastrophique politique multiculturaliste dite des « accommodements raisonnables » , si justement dénoncée par le maire progressiste d’Hérouxville ). On ne peut qu’être atterré de l’évolution de la Grande Bretagne dans laquelle sont apparus des tribunaux de la chariah ( qui ont été évités in extremis au Canada ) , et dans laquelle certaines zones sont fort déconseillées à ceux qui ne sont pas de telle ou telle religion .

Je ne serais nullement étonné que, au rythme où vont les choses, la Grande Bretagne devienne un Royaume islamique dans une vingtaine ou une trentaine d’années.

Pour ce qui est de l’occupation allemande , ce que je dis , c’est qu’il était quand même possible de boire un verre au café , et que les femmes n’étaient pas obligées de se voiler, que les amoureux pouvaient s’embrasser dans la rue , toutes choses qui sont impossibles dans les états islamiques . Cela dit , dans l’Arabie Saoudite actuelle , quelqu’un dont on découvrirait l’athéisme serait liquidé aussi sec . 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe