Reinette Reinette 15 mai 2009 18:26


L’auteure, Elena Tchoudinova, a, sur les événements qu’elle narre, une vision très nationaliste pan-slave et pan-orthodoxe, profondément réactionnaire à de nombreux point de vue.




Bref, aujourd’hui, c’est-à-dire une bonne demi douzaine de siècles après le moyen âge, les croyances religieuses avec leurs bondieuseries d’un autre âge, leurs niaiseries de toujours, leurs mensonges éhontés, leur irrationnel chromosomique, leur obscurantisme à front bas, leur sadisme et leur masochisme pathétique..., n’ont toujours pas disparu du paysage.

Les allumés de la basilique St Pierre qui ne cesse de brandir l’étendard du retour à l’ordre moral,

des commandos de blaireaux illuminés qui font feu de tout bois sur le droit à la contraception et à l’avortement,

des ayatollahs déjantés qui n’hésitent pas à condamner des écrivains à mort,

des étudiants en théologie qui ne doutent pas un instant de réussir à interdire le chant des oiseaux,

des hordes de barbus besogneux qui piquent, taillent et hachent menu tout ce qui passe à portée de leur délire intégriste,

des termitières sectaires en veux-tu en voilà, l’union « sacrée » de tous ces peines à jouir dès lors qu’il s’agit de réduire en esclavage la moitié féminine de l’humanité, l

a montée en puissance de ces fous de dieu de toutes les religions et de toutes les sectes..., sont en train de balancer à tous vents intolérance et totalitarisme.

il ne faut pas hésiter à dénoncer les croyances religieuses comme vecteurs de toutes les églises et de toutes les guerres de religion", et à les remettre à leur place de simples et vulgaires insultes à l’intelligence.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe