Annie 15 mai 2009 21:17

J’entends Orwell qui se retourne dans sa tombe, pas très loin d’ici. Le monde de 1984 n’est pas celui du stalinisme qui était de son époque mais de la guerre civile espagnole, où il a combattu au côté des anarchistes ; il a écrit Hommage à la Catalogne, pour raconter son expérience et 1984 pour contrebalancer l’histoire officielle qui avait effacé leur combat. Il n’essayait pas de combattre le stalinisme ou tout autre dictateur ou système politique, mais le conformisme et le totalitarisme des idées. Il est mort honnête intellectuellement, pauvre financièrement et de gauche fièrement, et toujours du côté des perdants. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe