jocelyne 17 mai 2009 20:32

incroyable de rapporter ce genre de « livre » science fiction qui se plante lamentablement
une pervection sans aucun fond
lamenatable, dommage pour vous Docdory mais si prévisible.......


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe