olivier cabanel olivier cabanel 6 juin 2009 18:33

Marcel,
peut-être pas une décroissance démographique, mais un statu-quo suffirait peut-être.
il existe encore des poches de populations, certaines tribus en Amazonie, pour lesquelles je crois pouvoir dire que leur nombre est stable... je ne parle pas de ceux qui sont chassés de leur territoire par la déforestation, car ceux là sont bien sur menacés...
la terre n’est pas extensible, et c’est une donnée qui semble si banale que l’évoquer est une lapalissade,
pourtant, il semble que nous l’ayons oublié depuis longtemps,
la démographie galopante que connait notre civilisation ne peut que déboucher sur des crises, des conflits...
bien sur, le terrain est glissant, et je ne suis pas en train d’écrire qu’il faudrait des règles et des lois qui obligent les citoyens à limiter le nombre de naissance,
ce serait inacceptable,
mais pourquoi ne pas y réfléchir, et se dire qu’il n’est pas raisonnable d’enfanter à tour de bras, sans penser aux conséquences.
l’état français, et bien d’autres à encouragé les « familles nombreuses », en leur octroyant des aides, mais sans penser au lendemain qui déchantent.
c’est pour cette raison que le concept même de croissance est idiot, et sans avenir.
je profite de ce commentaire pour signaler aux lecteurs d’une erreur que j’ai commis, et dont je me suis aperçu juste après avoir validé l’article !!!
il faut remplacer le « futur » par le « conditionnel » (relatif au film home)
désolé.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe