Francis JL 13 octobre 2012 19:08

Hervé Hum,

par jeu autant que par honnêteté intellectuelle, et pour parer à tout trollage libéral éventuel, je suis allé consulter cet article intitulé : « Pour en finir avec la célèbre citation de Lacordaire » parue dans contrepoints.org.

Je n’ai pas été déçu du voyage. Comme tout ce qu’on peut lire sous les plumes libérales, c’est un sophisme, et des plus confus. Et je le démontre.

L’auteur de ce torche-cul contrepointesque commence par écrire que lacordaire était " (un moine) mais aussi un journaliste engagé et un homme politique qui fut un des principaux théoriciens du catholicisme libéral.«  puis affirme sans vergogne, je cite : »le droit que défend Lacordaire n’est pas le droit positif mais un « droit-principe », un « droit immuable », un « droit universel » qui est, selon lui, celui qui nous a été transmis par l’Évangile"

Outre que par un tour de passe passe aussi gros que son sophisme, on ne parle plus de loi, mais de droit, je ferais remarquer ici à l’obscur auteur de ce torche-cul contrepointesque, que ni la loi divine ni le droit divin ne sauraient contraindre ni affranchir qui que ce soit dans une république laïque. Nous ne sommes plus au temps de l’inquisition.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe