Philippe Aigrain Philippe Aigrain 21 juillet 2009 13:23

Vous avez raison bien sûr de mettre le doigt sur le souci de contrôler cet espace critique par excellence qu’est la toile. Mais ce projet s’inscrit dans une ambition plus vaste vis à vis des espaces critiques en général. le but n’est vraiement de tuer mais d’y construire ou d’y garder la capacité à y imposer des sujets, des façons de poser des problèmes. C’est le pouvoir d’encadrer qui est en jeu, et si internet est une cible prioritaire, la justice, la recherche, les associations de solidarité sont aussi dans le collimateur.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe