Rounga Roungalashinga 7 août 2009 13:32

Emprise signifie une dynamique sociale porteuse de sens qui sort de son champ - le foyer familial, le lieu de culte - pour agir en-dehors, pour s’investir ailleurs. Cela ne signifie pas que la religion doit être interdite. Tout un chacun est libre de croire ou non, d’avoir des convictions mais elles doivent s’exprimer discrètement et non de façon ostentatoire.

Voulez-vous dire par là que du moment où l’on arbore ses croyances religieuses, alors on a une influence sur le pouvoir, et que par là le religieux exerce une emprise sur l’Etat ? Ou ai-je mal compris ?

Les musulmanes qui subissent le voile se font parfois « tabasser » quand elles soulèvent un bout de voile sous l’effet de la chaleur (cf affaire du parking marseillais)

Je n’ai pas entendu parler de cette affaire. Pouvez-vous m’en dire plus s’il vous plaît ?

Il est compréhensible de ne pas vouloir travailler avec une femme voilée qui sans avoir à parler vous répète à longueur de journée que Dieu existe et (en l’espèce qu’Allah est grand !). On peut lui signifier alors que son voile indispose et lui demander de l’enlever.

Si l’entreprise dans laquelle elle travaille a accepté de la prendre malgré son voile, elle vous répondra d’aller vous brosser. J’ai l’impression qu’une confusion revient sans cesse : si une femme porte le voile, ce n’est pas pour le montrer et afficher sa religion, c’est pour cacher ses cheveux, car, semble-t-il une musulmane doit cacher ses cheveux aux hommes qui ne sont pas son mari, pour plaire à Allah. Cependant, je concède volontiers que le voile islamique n’est pas le seul moyen de cacher ses cheveux. Ainsi, certaines femmes juives, qui suivent ce même commandement divin, se rasent la tête et mettent une perruque par dessus.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe