VivreenRussie VivreenRussie 7 août 2009 19:28

monbula, je vous laisse le soin de comparer ces chronologies des evenements (Ossetie 2008)
RIA Novosti
http://www.fr.rian.ru/analysis/20090805/122588608.html

LeFigaro
http://www.lefigaro.fr/international/2009/07/30/01003-20090730ARTFIG00288-crise-georgienne-les-dates-cles-d-un-conflit-eclair-.php

Vous pouvez egalement lire ceci :
Tskhinvali un an après la guerre : comme si c’était hier
http://www.fr.rian.ru/analysis/20090806/122600020.html

Un reportage factuel, cela pourrait etre plus « glorieux » mais le journaliste se contente de dresser le tableau de ce qu’il voit sans essayer de travestir la realite.
 Lorsque l’on lit ceci l’on peut egalement se poser des questions sur la presse « libre »
http://www.liberation.fr/monde/06021141-reaction-sur-la-georgie-un-an-apres-la-guerre


temoinocculaire - consensus occidental

Jolies photos qui hélas ne nous renseignent guère. Ayant accompagné une équipe de tournage en Ossétie du Sud pendant le conflit, je me souviens du travail d’un grand reporter français sur les destructions massives causées par les bombardements géorgiens sur les populations civiles de Tskhinvali. Aucun media européen ne les a achetées car elles illustraient un aspect de la guerre que la propagande d’ici, Libé et Le Monde en tête, n’ont pas voulu prendre en considération : Les Géorgiens ont bombardé exclusivement des objectifs civils avec des armes non conventionnelles, alors que la riposte russe s’est concentrée sur les objectifs militaires géorgiens. Un seul immeuble géorgien a été touché à Gori, alors que le centre le capitale ossète a été arrosée d’un déluge de Grad (nouvelle versions des Katiouchas). On n’a jamais voulu publier de décompte précis des victimes civiles de ce conflit car il aurait fait apparaître cette réalité.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe