JL JL 7 août 2009 11:35

Je ne comprends décidément pas la prose de l’auteur qui, s’il n’est pas obscurantiste, n’en est pas moins obscur. Désolé.

Au hasard : "

Or, le salarié, se passant de la rente de son travail au profit du détenteur d’un travail automatisé, fait l’impasse sur une rente dont il devrait être le bénéficiaire".

Si quelqu’un peut m’expliquer ...




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe