Le péripate Le péripate 7 août 2009 18:28

Amartya Sen, qui n’est pas un ultra libéral mangeur de petits enfants, dit que le marché n’est pas responsable de la crise, que la finance n’est pas coupable de tous les maux, et pointe du doigt les dérèglements des services publics et leurs responsabilités dans les inégalités (source Courrier International). Du petit lait pour les libéraux de l’école autrichienne.... je me régale.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe