lisca lisca 6 septembre 2009 09:02

Merci pour le lien vers le Monde et la citation de Montaigne qu’on y trouve.
La conclusion de la journaliste : « l’humanisme, jugé naïf, n’est plus de saison. Faut-il pour autant renoncer à défendre ses valeurs ? »
« L’humanisme » selon le Monde, c’est bien sûr le « politiquement correct » devenu carrément criminel, à protéger les pires salopards. Dans une récente affaire relatée par la Voix du Nord, nous avons pu savoir le patronyme d’une victime de pédophile âgée de sept ans, bien de chez nous, mais pas celui du pédophile pourtant majeur. La mère de la victime qui est allée corriger elle-même l’abuseur de son enfant (impuni sous des prétextes non admis en droit : il est bête, il a souffert à cause de quelqu’un d’autre, il est probablement d’origine extra-européenne) sans lui laisser de séquelle physique, a été arrêtée pendant 48 heures ainsi que le frère de 15 ans de la victime, et ils font l’objet d’une plainte du parquet. L’abuseur est lui fort bien traité dans une maison de soins, très coûteuse au peuple rebaptisé « contribuables » et uniquement considéré comme tel.
Une autre afffaire concerne une gamine de 14 ans paumée, carrément pêchée dans son camping et sciemment, par un ex sans papiers aidé de son cousin, emmenée en voiture à l’hôtel, relâchée dans un quartier de prostituées, disparue 5 jours.
Comme, apparemment, le sans papiers ne l’a pas violée, il n’a rien eu que des compliments. L’enlèvement, la souffrance de la famille, la mobilisation des services de police et de justice, l’innocence de la mineure de moins de 15 ans passent à la trappe.
Vous comprenez c’est un ex sans papiers, un saint ! Légalisé sans notre accord, il sera à jamais un ex sans papiers, intouchable !
Il y a aussi le fait qu’il aurait pu faire comme ils font souvent, et a eu peur des conséquences. Alors quel héros ! Tapis rouge.
Le problème, s’il s’était appelé Jean Bonhomme, né de Marcel Bonhomme et de Mimi Dupont, contribuables et contribués indigènes : il serait en prison, traité de sale type et de vieux salaud, cogné par les autres prisonniers.
Que valent notre fillette de 14 ans, notre poète de sept ans, à côté d’un saint-casse-pied ?
Rien, a dit le juge.Le saint-casse-pied fait baisser les salaires, contribue à démoraliser et intimider Jean Bonhomme qui n’ose plus se rebiffer contre celui qui l’a fait venir, fait travailler les tribunaux : c’est bon, ça.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe