Nobody knows me Nobody knows me 15 septembre 2009 14:56

Or, s’il y a un point sur lequel les deux camps sont d’accord, c’est bien le fait qu’un coup pareil a dû être préparé longtemps à l’avance, à l’échelle de plusieurs années.

A plus forte raison, une telle bande d’incapables serait infoutue d’être aussi efficace...
C’est l’argument pro-VO le plus crédible...
 ; - )


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe