Rapaces Rapaces 16 septembre 2009 19:17

@ claude
« faites l’expérience : prenez une grande feuille de carton ou de contreplaqué que vous poserez sur une vingtaine de tubes de pq, montez dessus : ça va tenir, si vous ôtez les tubes internes et sur un côté : vous allez vous enfoncer ! » 

Très bonne idée de faire une telle expérience, à condition qu’elle corresponde un tant soit peu à la réalité des faits. Et c’est parfaitement envisageable : 
En divisant tout d’un facteur 10, nos 110 étages deviennent 11 couches (de rouleaux PQ + feuille de contreplaqué) superposées, qu’on doit rendre solidaires les unes aux autres (en employant une colle forte par exemple), pour rester dans l’analogie de nos étages solidarisés entre eux par la structure d’acier du WTC. 

« ça va tenir, si vous ôtez les tubes internes et sur un côté : vous allez vous enfoncer ! » 

Pour coller à la réalité de l’effondrement des tours, selon la V.O., si on ôte les tubes internes et sur un côté, vers le haut de notre structure (le 9ème étage dans notre cas, ce qui ferait 10 étages endommagés -facteur 10- dans la réalité), ce sont les 2 derniers étages ( de rouleaux PQ + feuille de contreplaqué ) qui doivent pulvériser tous les étages inférieurs à la vitesse de la chute libre (et non pas quelqu’un qui serait positionné sur notre « maquette » et qui s’enfoncerait...). Vous pensez réellement que nos 2 petits étages de rouleaux PQ arriveraient à pulvériser les 8 premiers étages restés intacts en dessous et toucheraient le sol à la vitesse de la chute libre, sans rencontrer aucune résistance... C’est pourtant ce que la V.O. nous demande de croire. 
 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe