titi titi 27 octobre 2009 08:05

Celà n’empêche.

Le bénéfice est un arrêté comptable qui renseigne de la situation pendant l’exercice écoulé.
Déjà techniquement c’est un trompe l’oeil : par exemple les investissements lourds payés dans l’année sont amortis et donc on peut être « beneficiaire » et en cessation de paiement.

Et surtout un licenciement peut être réalisé en « prévision de » : mutation technologique, évolution normative, etc... . On peut citer l’exemple de Kodak qui a fermé son usine de fabrication de films argentiques à Chalon. Pourtant Kodak est bénéficiaire.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe