Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 31 octobre 2009 13:28

«  Écarter par le dédain ou comprimer par la violence les opinions qu’on croit dangereuses, ce n’est que suspendre momentanément leurs conséquences présentes, et c’est doubler leur influence à venir. Il ne faut pas se laisser tromper par le silence, ni le prendre pour l’assentiment. Aussi longtemps que la raison n’est pas convaincue, l’erreur est prête à reparaître au premier événement qui la déchaîne  ; elle tire alors avantage de l’oppression même qu’elle a éprouvée. L’on aura beau faire, la pensée seule peut combattre la pensée. Le raisonnement seul peut rectifier le raisonnement. Lorsque la puissance le repousse, ce n’est pas uniquement contre la vérité qu’elle échoue ; elle échoue aussi contre l’erreur. On ne désarme l’erreur qu’en la réfutant.  »

Benjamin Constant, Écrits politiques [1818].


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe