stephanemot stephanemot 3 novembre 2009 01:09

je rejoins bluelight

la promesse de « journalisme citoyen » doit aller de pair avec une ligne editoriale saine et quelque part, qu’un vecteur de theses revisionnistes soit reconnu d’utilite publique me choque.

une fois de plus, ouverture et liberte ne sont pas synonymes de n’importe quoi.

suivant l’adage « aide toi, le ciel t’aidera », la fondation doit peut etre s’interesser a son vrai coeur de metier (le projet editorial) afin de susciter plus de dons.

bien sur, a condition qu’AgoraVox souhaite devenir un media au-dela d’une superbe plateforme de diffusion


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe