Philippe Vassé Philippe Vassé 4 novembre 2009 13:28

Julius,

Vous semblez comprendre sans comprendre la portée « globale » de votre compréhension.

Je résume donc pour vous ce que disent les faits et les chiffres économiques dans le cas de la Tchéquie : les grosses entreprises allemandes et/ou les banques allemandes sont propriétaires de la majorité de l’économie dite « tchèque ».

Et comme vous trouvez cela normal, les propriétaires de cette économie qui n’a plus de tchèque que le nom et la sueur des travailleurs du pays font partir leurs bénéfices, capitaux et produits ailleurs.

Il est vraiment bon que vous leur « accordiez » ce droit que ces banques et entreprises ont pris sans rien vous demander car ils l’ont imposé au pays, à ses salariés et à son gouvernement.

Et voilà ce qu’est devenue la Tchéquie près de 20 ans après la « révolution de velours » : une sorte de région économique d’un pays plus puissant et plus riche. Mais, ce cas, pour ne pas vous choquer, est assez commun en UE dans les pays dits de l’Est.

Bien cordialement,


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe