Atahualpa 8 novembre 2009 20:13

Pour les Russes, le gaz est une arme, comme le pétrole l’est pour les pays producteurs. Une Ukraine privée de gaz et privée dans le même temps du soutien politique d’une Union européenne forte retomberait vite fait dans l’escarcelle de Moscou. Voilà notamment pourquoi le traité simplifié, avec la diplomatie européenne qu’il instaure, fait avancer les choses. En tout cas, la comparaison avec le traité de Versailles me paraît plutôt biaisée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe