Un enseignat trentenaire (---.---.56.116) 27 janvier 2006 18:21

Je ne vois pas très bien l’utilité de la démarche juridique de cet athée italien, je ne comprends même pas comment sa plainte ai pu trouver écho auprès de la justice italienne. De plus la question « Jésus a-t’il réellement existé ? » est selon moi mal posé. Les preuves concernant l’existence historique d’un homme nommé Jésus originaire de Nazareth ayant vécu il y approximativement 2000 ans sont irréfutables depuis longtemps. Les sources qui mentionne ce personnage sont aussi variées qu’étalées dans le temps et l’espace. Y compris de la part d’auteur païens qui n’avait aucun interêt a participé à un quelconque coup monté.L’homme nommé Jésus a réellement existé. Ensuite la question de savoir si il est le Christ ou pas, c’est tout autre chose. Est-il oui ou non le fils de Dieu ? Car là est bien la définition de « Christ ». Le fils de Dieu, un messager auprès des hommes envoyé par son père pour apporter un message nouveau. Donc, qu’il soit le Christ ou non relève entièrement de la Foi. Chacun est libre de croire ou non en Dieu et par conséquence en l’existence de son fils. On laisse libre cet athée italien de croire ou justement de ne pas croire, qu’il laisse en paix ceux qui ont la Foi. J’espère que cet homme sera débouté voir accusé de procédure injustifiée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe