zelectron zelectron 5 décembre 2009 16:53

prescription du remède souverain de la meilleure efficacité qui soit.

- petite décimation (économiquement parlant) : petite purge de députés tout partis confondus pour leur faire toucher du doigt la réalité du terrain (un député sur dix viré au hasard sans indemnités)
- posologie : prendre tous les élus, président de la république en tête, bien mélanger en tous sens, puis les aligner en rang d’oignon et faire prendre la sortie à 1 sur dix d’entre eux.
- en cas d’insuffisance du traitement renouveler l’opération autant de fois que nécessaire
(si il n’y a plus d’élus, recommencer les élections afin d’en avoir un nouveau stock)

remarques :
- il ne peut pas y avoir de jaloux puisque tous les partis y seraient soumis.
 - et les romains quand ils ont cessé de prendre ce « médicament » on vu leur empire décliner : comment croyez vous que les chinois « tiennent » 1,3 milliard de « sujets » ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe